Tes pour des parties au XVIIIème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tes pour des parties au XVIIIème

Message par Celtish le Lun 26 Sep - 0:24

Nous avons testé samedi soir une partie de RoE en pirates. N'ayant pas de listes vraiment écrites nous avons joué deux armées identiques (marins, grenadiers, réguliers et miliciens).
En effet nous tentons toujours d'avoir un seul moteur pour l'escarmouche 28mm quelle que soit la période (avec des adaptations en fonction de la période mais au moins la même logique) pour éviter la prolifération des règles à retenir.
Le scénario consistait en un affrontement de base (prendre le contrôle de la ville). L'idée était surtout de voir la compatibilité de la règle avec des périodes différentes.
Et le résultat est très intéressant. Il y a forcément beaucoup plus de càc et au final peu de troupes clouées en raison du nombre plus réduit de tirs.
Des photos à suivre.
Prochaine partie sans doute "le dernier des mohicans".
avatar
Celtish

Messages : 99
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 47
Localisation : Malestroit (56 - Bzh)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tes pour des parties au XVIIIème

Message par Celtish le Mar 27 Sep - 0:35

Nous sommes donc vers 1705 dans les Antilles.

Une ville espagnole est dans le viseur du gouverneur anglais. Incapables de faire face militairement les ibériques font appel à leurs alliés français.

Les deux corps expéditionnaires arrivent à peu près en même temps. Les forces sont constituées de 10 réguliers, de 10 grenadiers, de 10 marins et de 15 miliciens ainsi que du soutien de 2 canons.





Les deux forces opèrent une avance. Les anglois tentent un double enveloppement alors que les français avancent en échelon (les grenadiers sur la gauche suivis de miliciens, des réguliers et enfin des marins).

L’avance dans les deux camps est assez rapide et les combats vont se dérouler sur ‘arrière de la maison du gouverneur et sur la place de l’église.



Les premiers tirs sont anglais (c’est bien connu !) mais avec peu de succès et les grenadiers français utilisent très vite le terrain pour se protéger.



Mais les anglais regroupent les réguliers et les grenadiers pour prendre sous un feu intense les grenadiers français qui finissent par replier.



Les miliciens français occupent très vite la maison du gouverneur.

Sur la place les miliciens anglais lancent la première offensive et chargent les réguliers français sous le soutien des artilleries de chaque camp.



Sur leur flanc gauche l’avance des marins fait long feu sous les tirs particulièrement précis des artilleurs français. Ils décident alors de bifurquer vers la place.



Mais là aussi le combat tourne à l’avantage des anglais. Les miliciens français vont alors tenter de prendre à revers les réguliers anglais



mais leurs homologues anglais forment une ligne de défense qui va résister à l’assaut des mangeurs de grenouilles.

La troupe française atteint alors son point de rupture. Vite suivie le tour suivant par les anglais. Mais les combats vont durer encore 4 tours jusqu’au quasi anéantissement des français dans deux furieux corps à corps sur la place de l’église et dans l’enclos à mouton où les grenadiers français offrent un Camerone avant l’heure.



Toutes les troupes encore présentes sont engagées sur la place de l’église mais malgré une forte résistance les derniers français refluent laissant la ville aux mains des anglois.



En tout cas le système se prête très bien à la période.
avatar
Celtish

Messages : 99
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 47
Localisation : Malestroit (56 - Bzh)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum